Les « Fabrikantes » sont les associations membres de La Fabrik Coopérative et qui participent à faire vivre et gérer cet espace d’échange et d’expérimentation collective. Il existe deux types d’associations fabrikantes : les « résidentes » qui disposent d’un bureau permanent dans les locaux et les « coopératrices » qui occupent les lieux de manière ponctuelle pour des activités.

Les associations résidentes

Droit à la belle ville

Collectif de résistances et d’éducation populaire urbaine pour le Droit à la ville au quartier de Belleville à Paris et ailleurs dans le monde, pour trouver des alternatives à la gentrification, contre la spéculation, les loyers chers, les expulsions et les plateformes locatives touristiques.

Les personnes qui ont formé le collectif DALBV en 2015 et qui l’ont rejoint depuis, ont deux points communs :

– elles habitent le quartier du “grand Belleville” : elles y dorment, y éduquent leurs enfants, y travaillent parfois, tissent des relations sociales et des réseaux de solidarité, s’amusent et militent pour faire advenir une ville plus juste avec leurs ami.es bellevillois.es
– elles réfléchissent et agissent ensemble pour que la ville soit de toutes et tous : une ville qui accueille; une ville où celles et ceux qui s’y installent trouvent un lieu décent pour la réinventer et construire leur vie; une ville dont les actuel.les habitant.es ne sont pas expulsé.es de leurs quartiers à cause des loyers chers, de la spéculation immobilière et du manque de logements sociaux, sous l’effet assumé ou inconscient des habitant.es plus aisé.es et des touristes Airbnb, des propriétaires opportunistes et des promoteurs cyniques, des banques insatiables et des politiques urbaines qui préfèrent les Olympiades aux intérêts des peuples qui façonnent la belle ville.
Les membres du collectif travaillent à partir de l’éducation populaire urbaine, c’est-à-dire qu’elles organisent :
– la compréhension partagée des transformations urbaines en cours, à partir des expériences individuelles et des connaissances militantes et universitaires sur Paris et les autres villes
– les résistances solidaires des personnes mal-logées, expulsées, exploitées, discriminées et réprimées, dans le quartier de Belleville, à Paris et ailleurs dans le monde
– la construction autonome d’une belle ville pour toutes et tous, parce que nous y avons droit.
 

Espace Résilience

Depuis 2008, Espace Résilience accueille inconditionnellement les adolescents et leurs familles pour les soutenir dans les situations d‘adversité, propose des actions de soutien à la parentalité et travaille sur la réussite éducative des enfants. L'association, constituée, entre
autres, de psychologues, art-thérapeutes, artistes et philosophes, crée des actions innovantes pour répondre aux besoins et aux difficultés rencontrées par les familles. En lien avec les universitaires, elle contribue aux recherches pour mieux comprendre et accompagner les
processus resilients.

FRAAP

La FRAAPFédération des réseaux et associations d’artistes plasticiens – poursuit un but d’intérêt général, de représentation, de défense et de promotion des associations et des collectifs d’artistes plasticiens sur le plan national.

Fondée en 2001, elle constitue la seule organisation professionnelle nationale représentant le secteur associatif indépendant des arts plastiques et visuels. Forte de ses 150 membres, la Fédération représente ce premier réseau d’associations d’arts plastiques déployé sur l’ensemble du territoire national.

Porte-­‐parole de tous ces acteurs, interlocuteur auprès des partenaires publics et privés, la fédération travaille à la structuration professionnelle de l’ensemble des acteurs professionnels des arts plastiques, mais aussi à la visibilité, à la reconnaissance et à la mise en valeur du rôle essentiel des associations d’artistes dans le secteur de l’art contemporain.

Tisser des contacts en Europe et à l’international avec d’autres réseaux ou associations, collectifs d’artistes et plasticiens est une démarche dans laquelle la FRAAP souhaite vraiment s’investir aujourd’hui afin d’échanger ou de collaborer sur des questions telles que la rémunération des artistes, le rôle des collectifs d’artistes dans le secteur des arts visuels.

 

Les lucioles du doc

Les lucioles du doc est une association créée en 2014. Elle intervient dans une diversité d’espaces franciliens (collèges et lycées, centres socioculturels, maisons d’arrêt, places publiques, etc.) afin d’expérimenter avec les personnes une éducation critique à l’image et développer des espaces de réappropriation politique.

Le cinéma documentaire est au cœur des activités de l’association, à la fois à travers la réalisation de films par les personnes participantes et la diffusion de films documentaires réalisés par des cinéastes.

L’association s’inscrit dans le mouvement d’éducation populaire politique qui vise l’émancipation à la fois individuelle et collective ainsi qu’une transformation de la société.

ReAct

Le ReAct est né en 2010 d’une analyse partagée: les injustices sociales et environnementales ont pour cause principale la domination des intérêts des grandes entreprises sur ceux de la majorité des personnes.

Pour cela, le ReAct appuie l’organisation des travailleurs.ses et communautés affectées par ces abus à travers le monde, afin de construire un pouvoir social à même de défendre les droits et intérêts du plus grand nombre. Il soutient les personnes affectées par les abus des multinationales dans la construction d’organisations locales et d’alliances transnationales dans différents pays, notamment par un accompagnement et des formations pratiques dispensées par des organisateurs.trices internationaux expérimentés auprès de militants.es locaux désireux.ses de participer au changement des conditions d’existence de leur pays.

Logo Ressources Alternatives

Ressources Alternatives

Ressources Alternatives est une association d’éducation populaire dont l’objet est d’œuvrer pour une éducation de tous et par tous, qui vise tant l’émancipation individuelle et collective des individus, que le progrès social. L’objectif de Ressources Alternatives est de former des citoyens libres et autonomes, capables à la fois d’appréhender les enjeux du monde contemporain, mais aussi d’agir collectivement pour une société plus juste, plus démocratique, plus respectueuse des femmes, des hommes et de leur environnement.

Robins des Villes

Association d’éducation populaire, Robins des Villes milite pour une ville partagée, agréable, accessible à tou.te.s, et imaginée par ses habitant.e.s. L’action de l’association est ainsi orientée vers l’apprentissage constant et mutuel de tous et la promotion de prises de décisions collectives.

Les interventions des Robins des Villes demeurent diverses et n’ont pas toutes vocation à avoir un impact sur l’aménagement durable d’un espace. Ainsi, l’association travaille autant à des évènements ponctuels, des formations ou des ateliers éducatifs qu’à des projets d’aménagement co-construits ou initiés par les habitant.e.s.
L’association est composée de trois antenne à Paris Lyon et Marseille.

Syndicat SNP

Le Syndicat national des photographes (SNP) a été créé le 18 juin 2015 et il a pour objet la défense des intérêts moraux et matériels des photographes professionnels.

USOPAV

L’USOPAV est une association qui regroupe des syndicats professionnelles qui représentent des métiers similaires ou connexes dans le domaine des arts visuels.

Les associations coopératrices

L 'Assospikante

L’ASSOSPIKANTE, est une association musicale créée en 1991 à Paris dans le 19eme arrondissement de Paris par un collectif de musiciens professionnels, amateurs et pédagogues rassemblés autour d’une même volonté de permettre le développement de projets musicaux en mutualisant leurs moyens et en combinant leurs actions.

L’association s’investit, en coopérant avec les structures locales, dans le développement de la vie culturelle en participant à la programmation musicale, l’animation de plusieurs lieux et l’organisation d’évènements. (Festival Microkosmic #1, Festival Prenez Place, Péniche Antipode, Cafézoide, Autour du Canal, Kiosqu’omadaires , La Rotonde Stalingrad) et, en partenariat avec les associations Traverses et AIFM, dans l’accompagnement de projets musicaux.

Encrages

Encrages est une association loi 1901 qui a pour but de promouvoir le livre jeunesse, la lecture, l’illustration et l’image animée, de permettre à des publics précaires de s’exprimer par des ateliers et enfin d’organiser des événements caritatifs en soutien à des personnes en précarité, à des associations et des collectifs.

Tramar

TRAMAR naît à Paris au cours de l’année 2009 à partir d’une initiative étudiante. Ses intégrants pour la plupart des créateurs, des artistes, des musiciens, des jeunes inspirés voulant approfondir leurs inquiétudes vis-à-vis de l’expérience du collectif. 

Le verbe TRAMAR veut dire, en espagnol, plusieurs choses. C’est à la fois l’acte d’ourdir, d’inventer, d’organiser ou de préparer quelque chose. Mais, c’est aussi le fait de tisser de fils, de lignes, de traits pour créer une trame.

Cette idée du lien qui unit les parties pour créer un tout nous intéresse particulièrement. Nous sommes une association composée par de membres des origines diverses. Paris a été notre lieu de rencontre, ici nous avons établi notre foyer provisoire, nous voulons TRAMAR ensemble. Des expositions, des ateliers pour enfants, des concerts, des fêtes tendant à ouvrir nos sens, à nous questionner, à nous réveiller sont au cœur de notre action.

Aujourd’hui, l’association TRAMAR, avec une nouvelle formation, poursuit toujours sa mission originale : celle de se consacrer à l’organisation d’événements artistiques et culturelles pluridisciplinaires et de générer autour d’eux des instances de questionnement et d’expérimentation.

Traverses

Fondée en 2005 par quatre intervenantes en développement local l’association s’est depuis ses débuts intéressée aux porteurs d’idées, aux inventeurs et aux ressources à inventer (pédagogiques, méthodologiques, coopératives) afin que les aspirations puissent voir le jour.

Depuis plus de dix ans, l’association a épaulé, guidé, formé des centaines de personnes à formuler, créer ou lancer un projet : collégiens, lycéens, jeunes fréquentant les points information jeunesse, étudiants en économie sociale et solidaire, jeunes dans des pratiques artistiques, artistes confirmés, collectifs, associations, fédérations.

Un collectif s’est crée au fil des projets et des échanges avec des professionnels de l’action sociale, de l’éducation populaire. Animateurs, formateurs, éducateurs, étudiants, chercheurs, enseignants ont largement contribué à l’expérimentation autour du projet comme moyen  d’action pour lutter contre les discriminations. Tous sont détenteurs de savoirs et des intuitions nécessaires pour rendre les luttes contre les exclusions plus efficaces.

Conscients d’une certaine urgence à agir en collectif pour mener des actions plus impactantes, nous avons fait le choix de mettre en mouvement La Fabrik.

United Migrants

UNITED MIGRANTS, association de demandeurs d’asile et migrants sans papiers de toutes nationalités, sans distinction d’appartenance religieuse ou politique, a pour objectif de répondre aux besoins principaux des demandeurs d’asile et migrants sans papiers.

Voici les besoins identifiés par les UNITED MIGRANTS, et les actions que nous menons pour y répondre :

JURIDIQUE
Accompagnement juridique dans les démarches administratives.

SANTE
Aide dans les démarches de santé, par la mise en place d’informations détaillées sur les parcours de soins, et la mise en place de partenariats avec les associations compétentes pour la santé.

LOGISTIQUE et ORGANISATION
Coordination logistique en partenariat avec des associations compétentes pour la collecte, le transport et la répartition des dons et aides financières au quotidien. 
Création et coordination des comités locaux où chaque responsable sera en charge de faire remonter les informations et besoins urgents au bureau de l’association UNITED MIGRANTS.

ENSEIGNEMENT
Organisation et coordination des cours de français avec les soutiens.
Organisation de sessions d’information aux représentants des comités locaux UNITED MIGRANTS (juridique, administratif, santé, social)
Distribution d’informations sur les droits, les démarches, la santé, la vie quotidienne, par divers outils de communication.

COMMUNICATION
Information sur l’association auprès des migrants et soutiens, pour leur permettre d’adhérer, par contact direct sur les lieux d’hébergement des migrants, mais aussi au moyen du site internet, de la distribution de prospectus et du développement des comités locaux.
Information auprès des migrants, des associations partenaires, adhérents, donateurs.

TRADUCTION

Coordination des besoins en traduction de l’association, pour ses supports de communication à destination des migrants et soutiens, pour les besoins en traduction des demandeurs d’asile, notamment pour leurs récits personnels.